MEDIAS

On le lit dans la presse !!
On l'écoute à la radio !!
machine à écrire

Plus d'Infos. cliquez ici

 47Infos

Dossier : Quel avenir pour l'engagement associatif et le bénévolat ?

semaine 40

SUD OUEST

Lot-et-Garonne publié 

27/06/2019

SUD OUEST

Lot-et-Garonne

Publié 15/06/2019

"47" le magazine d'actualité du Conseil Départemental (N°46 de mai 2019)

Publié le 30/11/2018 à 03:48, Mis à jour le 30/11/2018 à 08:29

Coup d'envoi de la fusion des centres de loisirs, regroupés à Descartes

Société - Enfance jeunesse

Les élus ont symboliquement posé la première pierre du nouvel accueil de loisirs de Descartes, hier matin. Le chantier d'un montant de 1,5 million d'euros doit être livré à l'été 2019.

«Enfin !» Après la pose du premier parpaing du nouvel accueil de loisirs de Descartes, hier en fin de matinée, qui réunira les deux centres de loisirs des Fontanelles et de Descartes sur le même site à l'été 2019, la première adjointe au maire de Villeneuve, Marie-François Béghin ne cachait ni satisfaction ni soulagement : «Cette problématique de la fusion des deux accueils de loisirs, c'était déjà posé à nous dès 2001 (N.D.L.R. la mairie était alors dirigée par Jérôme Cahuzac)», rappelait-elle, «et à l'époque, j'avais été mis en minorité en bureau municipal». 17 ans plus tard, le dossier a fini par faire consensus au sein de la majorité conduite désormais par Patrick Cassany : «Les deux centres étaient à l'opposé de la ville, ce qui était très compliqué à gérer pour les parents qui avaient des enfants à déposer aux deux endroits. Réunir l'ensemble sur le même site, proche du centre-ville, à proximité des lignes de bus L2 et S8, du stade, du gymnase Descartes, pas très loin de la piscine, c'est cohérent», insistait le maire de Villeneuve.

Le choix de Descartes, c'est imposé de lui-même : «La maison des Fontanelles n'était plus adaptée à l'accueil des touts petits, de 3 à 6 ans», complétait Marie-Françoise Béghin. «Elle est sur trois étages, ce qui rend l'accès compliqué, de même que l'accessibilité pour les parents et enfants à mobilité réduite. Par ailleurs, c'est un bâtiment énergivore qui était trop compliqué et trop coûteux à rénover et à agrandir.»

220 enfants et 540 m2

Le choix a donc été fait de fusionner les deux accueils de loisirs sur le site de Descartes, en agrandissant le centre de loisirs actuel qui accueillait les 6-13 ans. Une fois sorti de terre, le nouvel accueil de loisirs pourra accueillir entre 180 et 220 enfants sur 540 m2. Pensé et agencé avec les équipes du service enfance jeunesse et de l'association des Francas 47, il sera équipé d'un dortoir de 41 lits, d'une salle multimédia, d'une cuisine pédagogique ainsi que d'un centre dans le centre : «On crée un espace préado, pour les 12-14 ans, qui auront un espace à eux, avec des règles de vie plus souple, adaptées à leur tranche d'âge. C'était important pour nous de proposer quelque chose pour un public qu'on perd et qu'on espère reconquérir.»

Après cette pose symbolique, les travaux, estimés à 1,5 million d'euros, dont 712 000 à la charge de la ville, le reste étant subventionné par l'Etat, la CAF et la MSA, peuvent désormais démarrer : la livraison du nouvel accueil de loisirs est prévue à l'été 2019.

Jérôme Schrepf

LA DEPECHE

Lot-et-Garonne

Publié 30/11/2018

La journée des associations, a pu se dérouler dans une excellente ambiance, samedi. Le jardin public proposait un cadre agréablement ombragé sous les platanes. 22 associations étaient présentes pour démontrer les possibilités offertes aux Aiguillonnais en matière de culture, social, et de bien-être.

Après avoir rendu une visite à tous les stands, le maire, Jean-François Sauvaud, a remercié les organisateurs et les associations locales pour la richesse et l’éventail des possibilités offertes, puis il a accueilli les nouveaux arrivants, pas tous présents hélas. Chacun s’est vu remettre un sac aux couleurs de la ville, contenant toutes les informations utiles pour « bien vivre à Aiguillon ». L’édile leur a, ensuite, offert un pot d’un miel local bio, produit par une jeune apicultrice, installée depuis peu dans les coteaux.

« Aller vers les autres »

Laurence Ducos a rappelé « les soucis du département envers le soutien aux associations ». Elle se réjouit de voir tant de possibilités offertes et du lien tissé. « Aller vers les autres est un beau maillon pour le mieux vivre ensemble » a déclaré la conseillère départementale.

Avant de laisser la place à l’animation musclée du Batucamigass et au pot final, l’adjointe à la culture, Fabienne Trézeguet, a souligné les bienfaits de cette rencontre intergénérationnelle, qui permet des échanges nombreux et riches dans la cité.

L’après-midi était consacré aux visites, bien sûr, mais aussi aux évolutions des diverses associations, Danse en Aiguillon, Forme et Bien Être avec la Zumba, les Francas et le concours de Mölkky, les Majorettes, École de musique, Caravelles (chants et danses), les pompiers et l’initiation aux premiers secours, tandis que les bambins pouvaient profiter de jeux gonflables installés pour eux.

Des associations pour tous

A La UneLot-Et-GaronneAiguillon

Publié le 18/09/2018 à 3h53 par Gérard Ramaioli

SUD OUEST

Lot-et-Garonne

Publié 18/09/2018

Le Republicain

Lot-et-Garonne

Publié jeudi 9aout 2018

Le Républicain

Lot-et-Garonne

Publié le 02 Août 2018

LA DEPECHE

Lot-et-Garonne

Publié le 15/11/2017

Le Républicain

Lot-et-Garonne

Publié 16/11/ 2017

PODCAST (radio4)

Vivre a Villeneuve - semaine 44 - 2017

Le renouvellement du Conseil Municipal des Enfants

Renouvellement CME - Radio 4
00:00 / 00:00

Les Francas fédèrent autour du Mölkky

SUD-OUEST 

Lot-et-Garonne

Publié le 19/10/2017

Bel esprit au premier open de Mölkky

A La Une Lot-Et-Garonne Aiguillon

Publié le 01/08/2017 à 3h38 par Gérard Ramaioli.

Vendredi, le stade Marcel-Durand était occupé par l’association Les Francas qui organisait un open de Mölkky. Ce sont 98 enfants (48 équipes) qui sont venus de huit accueils du département, pour défendre leurs couleurs. Un bel esprit, malgré quelques larmes finales pour les perdants.

Ce jeu de quilles finlandais, combine, adresse, tactique, chance aussi. Il est composé de 12 quilles numérotées que l’on doit faire chuter au moyen d’un bâton. Le score à réaliser est de 50 points précisément.

Chantal Chibane, présidente départementale, et Christophe Duprat, directeur, ont procédé à la remise des récompenses. L’idée directrice des dirigeants, étant de créer des liens entre adultes des ALSH et les familles, pour créer des animations, voire des sorties collectives, de participer au Mois des familles. Ce premier tournoi, organisé à Aiguillon, favorise les rencontres dans l’esprit Mölkky. Les organisateurs, en remerciant le maire Jean-François Sauvaud et les services techniques de la Ville, espèrent pouvoir pérenniser cette manifestation sur ce terrain.

Le maire a tenu à passer par le stade pour assurer son soutien aux Francas et saluer ces initiatives positives qui apportent un crédit sur la localité.

Démocracity

Les polyglottes s’initient à la vie politique

A La Une Lot-Et-Garonne Pont-Du-Casse

Publié le 31/07/2017 à 3h37.

 

Au camp de jour des Polyglottes, un nouveau projet, adressé plus particulièrement aux enfants de 8 à 10 ans, est mis en place.

« Venez construire et vivre dans la ville de vos rêves » : c’est le fil conducteur de ce jeu de rôles grandeur nature et interstructures qui a débuté jeudi dernier avec la présence de deux animateurs des Francas de Lot-et-Garonne, association d’éducation populaire. Les polyglottes y participent sous la houlette de leur animatrice Luz. Chacun sera un habitant de la ville avec son rôle, ses missions et ses obligations. Cette expérience allie à la fois des temps de concertation, de débat et de prise de décision. Un véritable apprentissage de la vie politique et démocratique, tout en s’amusant.

.

SUD-OUEST 

Lot-et-Garonne

Publié le 13/07/2017 

SUD-OUEST 

Lot-et-Garonne

Publié le 26/06/2017 

SUD-OUEST 

Lot-et-Garonne

Publié le 19/05/2017 

Tel : 09-84-32-43-74  /   mail : secretariat@francas47.fr  /  1 832 route de Villeneuve, 47190 AIGUILLON, France

  • w-facebook